mardi 2 juillet 2019

bassin large = beaux enfants

Je m'amuse, ces temps-ci, à revisiter, comme on dit de nos jours, ce que mes parents me disaient quand j'étais enfant. Je me rends compte que, sur de nombreux sujets, j'en suis longtemps resté à ce qui avait été dit à l'époque, et à ce que j'avais retenu comme leçon, avec ma vision d'enfant n'ayant pas encore pris de distance par rapport à mes parents. C'est assez récemment que j'ai trouvé de l'intérêt à revenir sur mon enfance, cette période capitale qui nous façonne pour le reste de notre existence, et cela avec un regard nouveau... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

mercredi 29 mai 2019

"Je ne t'écoute plus !"

Cela n'a l'air de rien dit comme ça, mais c'est, en fait, assez violent que d'entendre son épouse vous dire, quand on lui parle : "Je ne t'écoute plus !".      La raison ? "Tu n'as pas des choses plus gaies à me raconter ?" ou bien "Je n'aime pas ta façon de toujours être critique de tout".      Alors, coupé net dans l'histoire qu'on raconte, on se tait et on réfléchit, pour aller au-delà de la tentation de ne plus parler du tout : devrais-je, pour lui complaire, ne lui raconter que des choses... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 2 avril 2019

Aimer les femmes

  "Aimer les femmes", voilà bien une expression polysémique !       Pour faire simple, cela signifie, à une extrémité du spectre, enchaîner frénétiquement les aventures sexuelles d'un soir, et, à l'autre extrémité, apprécier la compagnie des femmes, de façon éventuellement totalement platonique.       Presque par définition, sauf cas d'asexualité et même en période de baisse de leur libido, les hommes hétéro ou bisexuels "aiment les femmes" au sens "aiment coucher" (expression moins vulgaire que... [Lire la suite]
dimanche 17 février 2019

Les affirmations gratuites de Blanche Gardin

55e message sur ce blog, en six ans et demi. C'est à la fois peu (seulement un message tous les mois et demi en moyenne) et beaucoup (quand même 55 messages, plutôt longs en général). Je crains maintenant les redites... Y compris en termes de photos, bien que mon stock d'images de femmes désirables soit loin d'être épuisé.            Pour changer, quelques réflexions relatives aux affirmations, que je trouve trop souvent gratuites, de Blanche Gardin - la coqueluche actuelle du public et des... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 17 août 2018

égocentrisme

    Commençons sur une note positive et réjouissante : une femme qui n'est pas ton épouse ou ta copine :       Puis retour à la dure réalité :     Ne sois donc pas toujours égocentrique !     Ne ramène donc pas toujours tout à toi !     Si elle te fait la gueule, la soupe à la grimace, le cul tourné, cesse de penser que tu y es nécessairement pour quelque chose, égocentrique que tu es !     Certes c'est toi et toi seul qui en prend plein la gueule, qui a droit à... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 23:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 11 août 2018

Mauvaise foi ou incohérence sénile ?

Parmi les petites choses qui peuvent empoisonner le quotidien d'un couple, il y a les difficultés de la communication.  Rien à voir avec les femmes dont on rêve, muettes et terriblement sexy !   Quelques exemples très concrets de ces difficultés de communication : * vous expliquez quelque chose à votre épouse/compagne, et cela à un rythme normal (c'est-à-dire pas si lentement que cela puisse l'agacer à juste titre).  Mais elle ne cesse de ponctuer votre explication avec des "Et...???", qui sont de... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 18:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 4 juillet 2018

"Amour", un mot obligatoire

     En Occident au moins, et depuis quelques siècles, les hommes qui veulent avoir quelque succès auprès des femmes sont quasi-obligés de leur parler d'amour. C'est le mot magique. Sans des "Je t'aime !" elles n'embrayent pas.     Alors les hommes sont bien obligés de masquer derrière ce mot la réalité de leur attirance, à savoir leur besoin sexuel, fondé sur cet instinct de reproduction qui leur vient du fond des âges et qui leur fait désirer, quand ils les imaginent ou quand ils les voient, presque toutes... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 11 mai 2018

"La femme est naturelle, c'est-à-dire abominable" (Baudelaire, 1887)

"La femme est naturelle, c'est-à-dire abominable" a écrit Charles Baudelaire dans "Mon coeur mis à nu".      Découverte quand j'étais en classe de première, cette citation m'avait choqué et révolté, moi qui étais à la recherche de l'âme soeur, comme on disait, et dans l'idéalisation des jeunes femmes.      Sorti de son contexte, ce qualificatif de "naturel" est difficile à comprendre, comme l'est aussi le fait que Baudelaire trouve cela "abominable".      Le contexte textuel de... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 11 mai 2018

Rendre service lui pèse tant

Si on lui demande un service, elle va le faire payer, ce service qu'on regrettera vite de lui avoir demandé (tout en se promettant de ne plus la solliciter) : 1) sitôt après qu'on ait formulé notre demande (deux exemples : mettre une lettre à la poste, accompagner un enfant à une activité en ville) elle va commencer à se venger de la personne qui lui a demandé quelque chose :    - sans même attendre qu'on ait exposé l'objet de la demande, elle va d'emblée montrer que le fait qu'on lui demande un service la... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 11 mai 2018

Coups de griffes

Sur les deux tableaux ci-dessous (Courbet, Degas), voyez-vous qu'elles aient des griffes, ces femmes ? De griffes visibles, point ! Mais ce n'est pas qu'elles n'en ont pas : tout simplement, leurs griffes sont, comme les griffes des chat·te·s, rétractiles ! [ne voyez surtout pas, dans l'écriture "chat·te·s" une allégeance aux délirants promoteurs de l'écriture inclusive ! Cet exemple est juste là pour souligner que, si on se limitait aux cas exceptionnels où, comme ici, la lecture n'est pas trop gênée, ce serait presque... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,