Un de mes amis proches vient de me rapporter qu'à l'issue de trois journées passées avec sa copine il a réalisé qu'il n'avait cessé, tout ce temps-là, d'être sur le qui-vive, toujours à redouter un de ses reproches. Et que cela avait tout gâché. Or tout s'était finalement bien passé car elle n'avait pas été, pour une fois, agressive avec lui.

 

 

peur2

 

   C'est terrible, non, cette terreur latente !

   Décidé à ne plus recommencer ce genre d'expérience, qui a fait qu'il n'a pas profité de ces trois jours, il s'est mis dans la tête que le pire pourrait désormais arriver, ce ne serait pas grave ; alors, si les critiques viennent à pleuvoir, du moins ne se sera-t-il pas gâché l'existence à anticiper qu'elles viendront.

   Sage, non ?

peur