Brise-burnes

mercredi 14 juin 2017

à vos ordres, madame ?

Impression bizarre : quand je sors de chez moi, à pied ou en voiture, j'ai très vite un choc, provoqué par la simple vue d'une jupette au loin ou d'une silhouette probablement féminine ; par ces petits signes le monde féminin se rappelle alors à moi, me réveille, me sort de ma quiétude, alors que je l'avais comme oublié, éloigné que j'étais de la vue de corps désirables. [cette photo, c'est juste pour le fun ! Elle ne reflète malheureusement pas le type de rencontres que je fais quand je sors de chez moi !] Cette rencontre... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 13 juin 2017

Leur insupportable prétention à régenter notre vie

N'est-elle pas émouvante cette belle jeune femme rousse, au décolleté généreux, si pensive, assise sur le bord d'un lit aux draps froissés ?   [Il s'agit d'un détail d'une oeuvre - Pink Bedroom (Daydream), in Hopper Meditations - de Richard Tuschman, photographe spécialisé dans la retouche photo sur ordinateur, qui s'est efforcé de reconstituer l'ambiance des tableaux du remarquable peintre américain Edward Hopper 1882-1967] Pour un peu on voudrait la tirer de son apparente mélancolie - mêlée d'un brin de... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 15 mai 2017

Empoisonneuses à la cuisine

Empoisonner la vie de leur conjoint : on se demande parfois si ce n'est pas leur seul objectif ! Tout peut servir de prétexte à cela :    - il me dérange en me demandant de faire ceci ou cela pour lui alors que je suis occupée à autre chose    - il ne fait pas ce que je voudrais qu'il fasse    - il devait me rendre heureuse et il ne l'a pas fait    - il dissimule mal que je ne lui suis pas indispensable (voire qu'il est plus tranquille sans moi), etc. Alors c'est la gué-guerre, les... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 31 mai 2016

Statistiques de ce blog au 31 mai 2016

Copie d'écran :  
Posté par Barniere à 01:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 31 mai 2016

Comment la femme occidentale a-t-elle pu imposer ses désirs aux hommes ?

         L'image ci-dessus, qui figure sur la couverture d'un roman érotique contemporain ("Fantaisies perverses", de Italo Baccardi, N°87 de la collection Érotique d'Esparbec, éditions Média 1000 / Musardine, 2013), pourrait donner l'impression que la femme occidentale continue à être - voire à n'être que, comme le dénoncent les féministes - un simple objet du désir masculin.      Le propos du présent commentaire est de s'interroger sur la réalité inverse, moins politiquement... [Lire la suite]
jeudi 11 février 2016

La surprenante disproportion entre ce que chaque sexe attendrait de l'autre

     La mode, notamment sur les sites des journaux publiés en ligne, est aux "sondages".     Du moins à des procédés qui, sous ce nom, se bornent à enregistrer les réponses des internautes à une question binaire (du type : "Etes-vous favorable à ceci ?", OUI/NON), et qui fournissent, en récompense à celui qui a répondu, le pourcentage de réponses OUI et NON enregistrées jusque-là (mais un 42,86% affiché peut aussi bien correspondre à 3000 OUI sur 7000 répondants qu'au très fragile rapport de trois... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 11 février 2016

Statistiques de consultation de ce blog

  Il semblerait que ce blog, en dépit de mon manque coupable d'actualisation, soit de plus en plus consulté, que ce soit en termes de nombre de visiteurs ou de pages vues.
Posté par Barniere à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 8 juin 2015

"La femme infidèle a des remords ; la femme fidèle a des regrets"

  On a pu lire (Oscar Wilde, "Le Portrait de Dorian Gray"), entendre dire voire même chanter (Hugues Aufray) qu'il vaut mieux avoir (ou "vivre avec") des remords que des regrets. On regrette d'avoir fait ceci ou cela (ce sont alors ses fautes qu'on regrette), ou de ne pas avoir fait ceci ou cela (qui aurait été bien, pense-t-on, pour nous, voire pour les autres aussi : on peut regretter de ne pas avoir eu d'enfant, de ne pas avoir assez parlé avec son père du temps de son vivant, de ne pas avoir eu le courage de dire quelque... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 20:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 8 juin 2015

Elles veulent régner sans partage

Vous vous promenez avec elle en forêt par beau temps. Tout baigne. Vous lui dites alors : "Ce chemin me rappelle des tas de souvenirs, notamment quand on s'y est embrassés longuement sous un grand sapin de Douglas." Elle, aussitôt : "Ce n'était pas avec moi !". Quelle est la suite à votre avis la plus probable (plusieurs réponses possibles) ? - ... mais ce n'est pas grave : je suis très contente que tu aies été si heureux ici même avec cette autre femme - ... qui c'était ? Il y a longtemps ? - ... qui c'était cette pétasse ?... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 31 mai 2015

Elle évacue ses remords en rejetant sur autrui la responsabilité de sa faute

    J'ai lu sur l'Internet il y a quelque temps - mais j'ai eu le tort de ne pas noter l'adresse du site, et mes essais de diverses combinaisons de mots-clefs ne m'ont pas permis de retrouver ce site - l'histoire suivante : quelques années après son mariage et alors qu'elle a déjà un bébé, une femme se laisse séduire par son supérieur hiérarchique, un homme marié, de vingt ans son aîné.   Source : Jeremy Irons et Juliette Binoche dans "Damage" Elle tombe enceinte. Pendant toute sa grossesse elle angoisse car elle... [Lire la suite]
Posté par Barniere à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]